Notre engagement pour la pérennité de notre action

Notre engagement pour la pérennité de notre action

En 2020, la MNT a renoué avec un résultat bénéficiaire

Après un résultat 2019 fortement dégradé du fait d’évènements extérieurs, (notamment la baisse des taux d’intérêts obligataires), la MNT a affiché de nouveau un résultat bénéficiaire en 2020 : celui-ci s’est établi à 14,6 M€, en progression de 3,8 % par rapport à l’exercice 2019 (taux de croissance 2019/ 2018 : 1,3 %).

Le chiffre d’affaires global 2020 s’est élevé à 682,5 M€, en hausse de 3,8 % par rapport à 2019, dont + 5 % en Santé (515,8 millions d’euros) et + 3 % en Prévoyance garantie maintien de salaire (156,9 millions euros).

Au niveau de la sinistralité, deux évènements avec des impacts opposés ont contribué au résultat 2020 :

  • en santé, la sous-consommation liée au premier confinement n’a pas été totalement absorbée même après la prise en compte de la taxe Covid-19 et a contribué positivement au résultat,
  • en revanche, en prévoyance le déficit s’est creusé du fait d’une mauvaise sinistralité sur les nouvelles conventions de participation prévoyance (vague d’appels d’offres 2018-2020) et de renforcements de provisions.

Pour ce qui est des frais de gestion, la mutuelle a enregistré la hausse de la cotisation de l’UMG Groupe VYV qui passe de 9,1 M€ à 11,3 M€. La MNT a dû consentir un effort important sur les frais en interne pour compenser cette augmentation.

Au niveau financier, la baisse des taux s’est poursuivie et le taux de rendement comptable s’est établi à 0,97 % (1,08 % en 2019).

Les résultats 2020 de la MNT sont conformes aux prévisions de la trajectoire de solvabilité.

 

Pour les autres indicateurs financiers, notons que :

  • Le taux de rendement des placements est de 0,98 %,
  • Le ratio de solvabilité s’élève à 148,5 %,
  • Le P/C (rapport prestations/cotisations) santé est de 69 %,
  • Le ratio combiné prévoyance net de réassurance et après prise en compte des frais est de 124 %.

Notre engagement

Réassurance


Un nouveau traité, de meilleures conditions négociées

Concernant la prévoyance, la Mutuelle Nationale Territoriale a besoin de réassurance pour couvrir les risques lourds liés à cette activité et sécuriser celle-ci. Dans ce cadre, elle a dû renouveler le traité souscrit en 2016 auprès d’un panel de réassureurs diversifiés, traité qui arrivait à échéance au 31 décembre 2020.  Entré en vigueur en 2021, le nouveau traité conclu avec un pool de cinq réassureurs de qualité et bien notés (au moins A)* dont Mutex (Groupe VYV) a une durée de cinq ans. À cette occasion, la MNT a obtenu de meilleures conditions et frais de réassurance grâce à la confiance qu’elle a su gagner auprès des réassureurs, en leur démontrant qu’elle tenait ses engagements.

*Système de notation destiné à mesurer la capacité à honorer un crédit ou une opération financière. Le triple A étant la note maximale attribuée.

© Antoine Repessé

« Malgré ses perturbations, 2020 s’est soldée par un résultat excédentaire. La trajectoire et le plan de rétablissement partagé avec l’Autorité de Contrôle Prudentiel, sont respectés ; ceci, grâce aux décisions de l’Assemblée Générale, et à la maitrise des frais de gestion. En outre, on peut se féliciter de la conclusion d’un traité de réassurance qui apportera des points supplémentaires de solvabilité et qui montre la confiance en notre mutuelle. »

Catherine Sénéchal, vice-présidente de la MNT

    Notre engagement
    aux côtés des décideurs

    Notre engagement
    pour la solidarité